Ça vous fait quelque chose

D’une guerre à l’autre

Ça vous fait quelque chose

Ils sont jeunes et ils pourraient, eux aussi, faire leur délice du rap ou de la musique électronique, modernité oblige. C’est pourtant dans une tout autre atmosphère qu’ils ont choisi de nous plonger. Leur spectacle puise en effet dans le riche répertoire de la chanson populaire des deux grandes guerres qui ont transpercé le XXe siècle. Un piquant mélange d’humour et de tragédie, agrémenté d’une bonne dose de bon sens et de sentimentalisme. Une plaisante exploration patrimoniale au service d’un message humaniste de bon aloi. La démarche est sympathique qui autorise une certaine indulgence pour ce spectacle à la fois pudique et attachant. D’autant que la mise en scène et les enchaînements sont solidement élaborés. Pas au point, cependant, de ne pas regretter la faiblesse vocale des protagonistes qui donne tout de même à l’exercice un caractère un tantinet désuet.

Mise en scène : Marie Vaiana. Avec Marie-Pierre Rodrigue et Alexandre Martin-Varroy, en alternance avec Cyril Romoli, Stéphane Tsapis (piano) et Jeanne Brisson (violon et contrebasse). Création lumières : Bruno Brinas ; bande son de Virgile Lefebvre, Stéphane et Marie. Les Déchargeurs, à 20 heures, jusqu’au 14 mai. Tél : 01 42 36 00 02.

Photo : Anne Gayan

A propos de l'auteur
Stéphane Bugat

Laisser un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre lettre d'information
Commentaires récents
Articles récents
Facebook