Accueil > Bamako-Paris de Ian Soliane

Critiques / Théâtre

Bamako-Paris de Ian Soliane

par Gilles Costaz

Le migrant tombé de l’avion

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le fait divers est resté vif dans nos mémoires : à Bamako, un jeune homme s’est glissé dans la cage contenant le train d’atterrissage d’un Airbus d’Air France en partance pour Roissy. Il a résisté au froid mais est mort en tombant à l’atterrissage. L’auteur Ian Soliane imagine la jeune victime sur la table de dissection de la médecine ; un médecin et une infirmière enquête sur sa mort. Le jeune noir s’exprime comme si la mort ne l’empêchait pas de parler : il a cru aux bienfaits promis par l’Occident, il lance sa colère et sa tristesse.
Dans une très belle scénographie métallique d’Emma Depoid, Cécile Cotté met en scène ce texte d’une grande puissance en alliant habilement la froideur distanciée et l’étrangeté d’un au-delà du miroir de la vie. Le rôle de la victime est tenu par un comédien surprenant, Jonhatan Manzambi, tandis qu’autour de lui, Cyril Hériard Dubreuil, Valérie Diome et Roberto Jean imposent une sobriété clinique. Le spectacle, créé à Anis Gras, à Arcueil, avance sur deux tons, le silence et la colère, et il est à chaque instant saisissant.

Bamako-Paris de Ian Soliane
Mise en scène Cécile Cotté
Scénographie Emma Depoid
Création lumières Tracy Eck
Création sonore Mehdi Ahoudig
Avec Jonathan Manzambi, Cyril Hériard Dubreuil, Valérie Diome, Roberto Jean.

Théâtre de Chelles, le 19 février, 20h30, tél. : 01 84 210 210. (Durée : 1 h 15).

Photo DR.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.