Accueil > Abécédaire de l’Odéon

Critiques / Livres, CD, DVD

Abécédaire de l’Odéon

par Jacky Viallon

Partager l'article :

Malgré une apparente classification d’ordre lexical qui pourrait attirer cet ouvrage vers quelques velléités encyclopédiques, ce livre défend et impose toute une fantaisie grâce à sa facture particulière.

On échappe à l’égrainage convenu d’une coulée alphabétique gratuite. Cet abécédaire se déshabille de sa rigueur extérieurement pédagogique pour nous laisser naviguer dans l’histoire, les thèmes et les justes définitions de la terminologie du langage théâtrale.

Cette précieuse compilation se resserre sur 70 pages. Rien de superflu ni de bavard : l’information est astucieusement mêlée à une sorte de trame narrative qui fluidifie la rigidité convenue de « l’ordre » alphabétique.
Ce petit format peut aisément vous accompagner dans la poche de la veste désignée d’office pour supporter les accessoires de vos vacances. Ainsi, au milieu des galets sans cervelles et des châteaux de sable amnésiques vous aurez quelque chose d’intelligent à faire dépasser d’une poche et dans l’autre vous y enfoncerez, tout au fond le mouchoir à carreaux de la déculpabilité.
Puisque ce matin, nous posons un regard candide sur le monde et ses choses qui le font monde, on peut dire que c’est un petit ouvrage élégant qui nous dit tout sur l’histoire du théâtre de l’Odéon en ne livrant que l’essentiel.
La toute première page nous offre une chronologie de l’histoire du théâtre accompagnée d’autres repères sur la vie théâtrale. Ces trois pages très synthétiques nous permettent de remettre dans la bonne chronologie les créations et les études des grands théoriciens et praticiens du théâtre.

Ce qui est particulièrement adroit c’est de retrouver l’histoire contemporaine du théâtre en ponctuation à travers celle du passé. Cette alternative donne une belle dynamique au livre et surtout l’installe dans une modernité dont la fine observation cautionne la justesse et la vérité de l’ensemble. C’est un excellent opuscule qui devrait faire partie du sac de plage des élèves de cours d’art dramatique : cette approche nous semble indispensable pour comprendre et avancer dans sa eflexion sur la dramaturgie contemporaine. Cette fondation est riche d’histoire et les esquisses qui en sont faites ici pour aborder ce passé théâtral ne peuvent qu’attiser notre curiosité.
Espérons que les habitués du théâtre s’intéresseront à ce travail et qu’ils partageront avec nous le désir de vouloir connaître le passé de nos fauteuils rouges cloutés d’or et d’histoire.

Mais on ne peut pas fermer cet ouvrage sans dire un mot sur la pertinence et la qualité de l’iconographie qu’apporte Michel Longuet. Les éléments se posent dans le livre telles des maquettes pour distraire dispersées dans l’histoire. Leurs factures nous rappellent ces livres animés et silencieux dont nous tournions, du bout des doigts,les pages découpées et coloriées avec prudence. Nous tirions alors sur un coin de page, il se développait comme un rêve en nous faisant revivre manèges, pistes de cirque et autres tourniquets illuminés…La participation de Michel Longuet « s’étire » ainsi dans ce recueil, car il a quelque part, semble-t-il beaucoup de recueillement…Ce livre c’est aussi un peu ça : ces croquis et ces aquarelles nous incitent à tirer sur le bout du coin de page qui livre dans notre tête tout notre petit théâtre...
Ce livre c’est aussi un peu tout ça.

Abécédaire de l’Odéon par l’équipe de l’Odéon.
Illustrations de Michel Longuet

Actes Sud, Avril 2008.Prix 10 €

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.