Accueil > Tournée Générale

Actualités / Actu

Tournée Générale

par Gilles Costaz

Un "festival d’art en bars" dans le XIIe arrondissement de Paris

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

La « vallée de Fécamp » à Paris, c’est une partie du XIIe arrondissement ! Depuis l’an dernier, la critique théâtrale Anaïs Héluin (Politis) y a créé un festival de cinq jours, ou plutôt de quatre fins de journée suivies de leur nuit, réparties sur deux week-ends, Tournée Générale. Elle l’appelle un « festival d’art en bars », puisque la manifestation se passe exclusivement dans des cafés et des restaurants. Six établissements du quartier accueillent de mini-spectacles qui relèvent du théâtre, de la magie, de la performance, de la musique et des conversations de comptoir. « En investissant des lieux qui n’ont aucune habitude du spectacle vivant, Tournée Générale questionne le rapport de l’art à la ville, dit Anaïs Heluin. Il se veut lieu d’invention de récits et de relations singulières entre artistes, public et équipes des bistrots, dont la pertinence va bien au-delà des frontières du 12ème arrondissement. » Du côté des artistes, il y a de jeunes équipes et du beau linge (Olivier Balazuc, Guillaume Clayssens, Niangouna…). Trois spectacles sont des créations, et des promesses d’inédits de haut vol. Mais le programme ne comporte pas moins de 24 propositions et atteint le total de 40 représentations.
C’est gratuit, mais, évidemment, on boit, on trinque, on paye ses consommations. Garçon, remettez-nous ça, une Heineken et un Dieudonné Niangouna !

Tournée Générale, site tournéegénérale.com, 12e arrondissement de Paris, du vendredi 25 septembre au dimanche 27 septembre, puis les samedi 3 octobre et dimanche 4 octobre.
Les trois créations  :
Tu rêves ou quoi ? de Guillaume Clayssen Performance
Dans l’esprit de la conférence philosophique qu’il a imaginée pour la première édition du festival, l’artiste continue cette année de tisser pour « Tournée Générale » des liens entre ses deux passions : le théâtre et la philosophie. Après l’alcool, sa nouvelle performance de comptoir aborde les sentiers du rêve.
De ce côté de Dieudonné Niangouna Théâtre
L’auteur, comédien et metteur en scène a écrit pour le festival ce monologue d’un comédien barman par la force des choses politiques, qu’il interprète lui-même dans plusieurs bars du festival.
Je te chante une chanson toute nue en échange d’un verre de Vanasay Khamphommala Performance
Retour à l’essentiel : boire, chanter. L’artiste adapte pour la première fois pour bars sa performance Je viens chanter chez toi toute nue en échange d’un repas, imaginée en confinement et créée à l’issue de cette période.
Les bars du festival :
Au bon coin 40 rue Claude Decaen.
Le Bistrot de Juliette 86, rue de Watignies.
Payuss 77, rue Claude Dacaen.
Le Petit Relais 95, rue Claude Decaen.
Le Royal Daumesnil 216 bis, avenue Daumesnil.
Le Satellite 19, rue Edouard Robert.
Les soirées commencent à 19 h. Les spectacles s’échelonnent ensuite en fonction de leur durée.

Photo Claire Patris Green.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.