Qui suis-je ? de Thomas Gornet

les turbulences de l’adolescence

Qui suis-je ? de Thomas Gornet

Qui suis-je ? Dans son roman, Thomas Gornet pose la seule vraie question qui définit l’adolescence qu’il aborde très simplement à travers le vécu d’un ado qui, entre famille et école, traverse ses années éprouvantes où l’on a l’impression de ne pas exister quand les autres ont l’air de jouir d’une personnalité affirmée, d’autant plus si on est timide et complexé comme c’est le cas du jeune héros Vincent. Vincent n’imagine pas que les autres portent peut-être un masque pour dissimuler les mêmes inquiétudes. On suit sa vie quotidienne durant son année de 3e, entre un grand frère écrasant, une vraie amie Myriam, un vrai ami Aziz et les camarades d’école plus ou moins bienveillants. En fait,Vincent, bonne élève, est le souffre-douleur du beau gosse qui attire les filles comme le papier tue-mouches attire les insectes, l’objet de quolibets de la part du prof de gym volontiers humiliant et des autres élèves qui le traite de pédés. Et puis un jour arrive Cédric qui va ravager l’esprit et le cœur de Vincent qui mettra du temps pour en prendre conscience et s’assumer au prix de beaucoup de souffrance.
Le metteur en scène Yann Da Costa a tiré de ce roman un joli spectacle qui parlera à tous, aux adolescents mais aussi aux adultes qui sauront se souvenir. Les acteurs sont accompagnés par une belle vidéo de Camille Sénégal qui joue un rôle capital dans le spectacle, une sorte de roman graphique (Hugues Barthe) en noir et blanc, parfois animé.
Côme Thieulin interprète Vincent avec beaucoup justesse, grand dadais mal dans sa peau, maladroit, empêtré dans un corps qu’il ne reconnaît plus et dont les métamorphoses le bouleversent. Théo Costa-Marini et Manon Thorel ( extraordinaire personnage de rhapsode dans le Henry VI mis en scène par Thomas Jolly) interprètent les autres personnages avec beaucoup de talent.
C’est intelligent, sensible, à hauteur d’ado. Si l’auteur a su restituer les turbulences de cet âge compliqué et bien souvent rude avec beaucoup d’humour, la mise en scène et les comédiens ont donné à cette petite histoire apparemment banale une dimension universelle qui parlera à tous.

Qui suis-je ? De Thomas Cornet. Mise en scène Yann Da Costa. Avec Côme Thieulin, Manon Thorel et Théo Costa-Marini. Scénographie, Grégoire Faucheux. Lumières, Eric Guilbaud. Vidéo Camille Sénécal. Dessins Hugues Barthe. Costumes, Corinne Lejeune. A Avignon, au 11. Gilgamesh-Belleville, jusqu’au27 juillet 2018 à 14h40. Durée : 1heure. Résa : 04 90 89 82 63. À partir de 12 ans.

Photo Anne Bertereau-agence Mona 3

A propos de l'auteur
Corinne Denailles
Corinne Denailles

Professeur de lettres ; travaille depuis dix ans dans le secteur de l’édition pédagogique dans le cadre de l’Education nationale. A collaboré comme critique théâtrale à divers journaux (Politis, Passage, Journal du théâtre, Zurban) et revue (Du...

Voir la fiche complète de l'auteur

Laisser un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre lettre d'information
Commentaires récents
Articles récents
Facebook