Love ! Valour ! Compassion !

Ces messieurs du Lubéron

Love ! Valour ! Compassion !

Le titre annonce la couleur. La pièce de Terrence Mc Nally, déjà auteur de Master Class, parle d’amour, d’amitié et de maladie. L’adaptation de Jean Dalric et Jacques Collard a placé la villégiature américaine dans le Lubéron. Pourquoi pas ? La maison du chorégraphe Gregory accueille ses amis. De Jean à Arthur, cette société exclusivement masculine peut vivre sans tabou son homosexualité tranquille. Patrick et Arthur, par exemple, ont leurs problèmes de couple comme tant d’autres. Et les huit personnages sont croqués avec beaucoup de tendresse. Ainsi, Gregory, le maître des lieux, vit une belle histoire d’amour avec un homme plus jeune que lui. Roger Mirmont donne à Gregory sa plastique de matou athlétique. Lorsqu’il danse son ballet d’adieu, il fait passer toute une vie de danseur faite de contraintes corporelles et d’exaltation artistique. Cette scène symbolise toute la pièce qui est surtout une comédie douce amère sur l’amour et l’amitié, mais aussi sur la tolérance. On passe de l’humour à la gravité, avec l’ombre du sida.
Jean-Pierre Dravel et Olivier Macé ont réuni une belle distribution. De Jean-Pierre Kalfon (deux jumeaux à lui tout seul, le bon et le mauvais), à Daniel Jean Colloredo, véritable ludion du foyer, en passant par Jean-Paul Bordes, Jean-Baptiste Martin (une révélation) et Olivier Macé. Le public qui n’a pas vu la pièce a surtout entendu parler de la nudité de trois comédiens. En fait, les scènes autour de la piscine ne représentent qu’un dixième du spectacle. Et rien de choquant n’est exposé alors.
La réussite de la mise en scène est en partie basée sur l’allégement des accessoires, sur une direction d’acteurs sans faille et, comme il se doit, sur l’humour.

Love ! Valour ! Compassion ! de Terrence Mc Nally, mise en scène : Jean-Pierre Dravel et Olivier Macé, adaptation Jean Dalric, Jacques Collard, avec : Jean-Pierre Kalfon, Roger Miremont, Daniel Jean Colloredo, Jean-Paul Bordes, Jean-Baptiste Martin, Olivier Macé, Nicolas Vitello. Théâtre de la Porte Saint-Martin. Tél : 01 42 08 00 32.

A propos de l'auteur
Marie-Laure Atinault
Marie-Laure Atinault

Le début de sa vie fut compliqué ! Son vrai nom est Cosette, et son enfance ne fut pas facile ! Les Thénardier ne lui firent grâce de rien, théâtre, cinéma, musée, château. Un dur apprentissage. Une fois libérée à la majorité, elle se consacra aux...

Voir la fiche complète de l'auteur

Laisser un message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

S'inscrire à notre lettre d'information
Commentaires récents
Articles récents
Facebook