Accueil > Le préjugé vaincu de Marivaux

Critiques / Festival

Le préjugé vaincu de Marivaux

par Marie-Laure Atinault

Une pièce de Marivaux peu jouée dans une mise en scène réjouissante !

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le résumé de la pièce pourrait être celui d’un bon roman populaire :Il est riche mais pas noble, elle est la femme de sa vie mais rêve de quartier de noblesse . Angélique est fille de Marquise, sa mère lui a promis qu’elle épouserait qui elle veut, libéralité assez rare. Mais Angélique sait-elle seulement qui elle aime ? Dorante est bien charmant mais il est roturier ! Quel dilemme, heureusement Lisette, la servante d’Angélique et Lépine le valet de Dorante, vont servir à ce dernier d’auxiliaire dans son plan pour vaincre les préjugés de sa belle.
Quelle jolie pièce passée un peu aux oubliettes, elle connut un véritable triomphe à sa création. Jean-Luc Revol monte ce petit bijou sur un air de mambo. Il place les personnages dans la fin des années 50. Et ça marche ! Pelouse verte un peu criarde, comme les films en panavision, ciel bleu moutonné, nous sommes dans un univers où l’on pourrait pique-niquer. Angélique a une robe avec un grand jupon et écoute des disques sur un pick up. Les histoires d’amour sont éternelles même dans leur complications et le texte de Marivaux trouve des échos particulièrement vifs dans cette transposition moderne qui ne fait que souligner la pertinence et la beauté du texte. C’est résolument drôle, alerte, joué avec esprit par une troupe digne de tous les éloges. Le seul reproche que l’on pourrait faire est que l’on trouve le spectacle trop court, ce qui n’est pas un vain compliment, alors mettez vos préjugés au rencart et laissez vous vaincre, pour votre plus grand plaisir.

Le préjugé vaincu
De Marivaux mise en scène de Jean-Luc Revol
Festival OFF Avignon 2009 Théâtre du Balcon
Avec Olivier Brota, Marie-Julie De Coligny, Louise Jolly, Cédric Joulie, Anne-laure Pons

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.